CONTACT

DEMANDE DE DEVIS

29 rue Cartault
Puteaux 92800, France


plombier.globalservices@gmail.com

​Devis et déplacement gratuit :07 68 80 91 97

sur Facebook

​sur Linkedin
 sur Viadeo
sur Twitter

Moyens de paiement

  • Chèques bancaires

  • Espèces

  • Virements bancaires

 

Conditions de paiement

  • À reception de facture

sur Google +
sur notre Blog
plombier puteaux 92800
plombier puteaux 92800
plombier puteaux 92800
plombier puteaux 92800
plombier puteaux 92800
plombier puteaux 92800
plombier puteaux 92800
sur Pages Jaunes
DEPLACEMENT EN URGENCE DANS LES DÉPARTEMENTS :

 

Paris

Seine-et-Marne

Yvelines

Essonne

Hauts-de-Seine

  1. Garches

  2. Rueil-Malmaison

  3. Suresnes

  4. Puteaux 92800

  5. Nanterre

  6. Colombes

  7. La Garenne-Colombes

  8. Bois-Colombes

  9. Courbevoie

  10. Neuilly-sur-Seine

  11. Levallois-Perret

  12. Clichy

  13. Asnières-sur-Seine

  14. Gennevilliers

  15. Villeneuve-la-Garenne

Seine-Saint-Denis

Autres départements selon distance

Nous localiser

Plusieurs années d’expériences

Disposant de plusieurs grande années d’expériences dans le domaine de la plomberie, notre entreprise spécialiste en ballon eau chaude Puteaux met à la portée ses clients plusieurs types de chauffe eau. Ce spécialiste est d’autant plus adroit dans l’installation, le dépannage et le service après vente.

Comment reconnaître une bonne chauffe eau

Tout d’abord, un bon chauffe eau se démarque par sa capacité de débit c’est- à-dire sa capacité et sa vitesse d’écoulement. Selon les artisans dévoués en matière de ballon eau chaude Puteaux, cet aspect technique joue un rôle important car ceci permet déjà de déterminer la capacité du chauffe eau. A titre d’exemple, un chauffe eau de qualité moyenne consommerait 5litres/minutes pour l’utilisation d’un évier. En revanche, le rapport est de l’ordre de 16 litres/minutes s’il est associé à un évier, une douche et un bidet. En second lieu, il faut aussi tenir compte de la source d’énergie utilisée par le chauffe. En effet, le chauffe eau peut fonctionner à base de fuel, de gaz, d’électricité et de thermodynamique. Si l’on veut associé rentabilité et efficacité, il faut donc dénicher le modèle le plus économe.

Chauffe eau instantané ou ballon eau chaude

Sur le marché actuel l’on dénombre deux catégories de chauffe à savoir la chauffe eau instantané et le chauffe à ballon eau chaude. D’après les experts en ballon eau chaude Puteaux, le chauffe eau instantané est le moins couteux et sont plus pratiques. Ce modèle à la singularité de générer de l’eau chaude d’une quantité illimité seulement à la demande. Cependant, on peut observer des petits problèmes de température si il sert à débiter deux robinets simultanément. Le ballon à eau chaude quant à lui est le modèle qui assure plus de rendement et de la constance. Il peut desservir plus robinets à la fois sans que l’on observe des différences de température. La seule lacune de ce genre de chauffe eau c’est que le volume d’eau chaude fourni dépend entièrement de la quantité du réservoir.

Nous, entreprise très réputée

Pour le savoir-faire de nos plombiers professionnels, se mettons à votre entière disposition et à n’importe quel moment pour vous fournir une prestation à la hauteur de vos attentes dans votre projet de faire réparer la fuite eau Puteaux qui se manifeste dans votre domicile.

Peu importe la source de la fuite eau Puteaux qui se produit dans votre logement

Nous pouvons toujours la réparer dans un meilleur délai. Ce genre de cas n’est pas nouveau aux yeux de nos plombiers professionnels. Vous ne regretterez pas de nous faire confiance dans ce genre de prestation. Il vous suffit de composer notre numéro et nous demander d’intervenir dans votre domicile pour vous débarrasser de ce souci.

Lavabo, évier, baignoire, canalisation ou autres équipements dans votre domicile

Ils sont susceptibles de toucher par la fuite eau Puteaux. Dès que ce problème se manifeste, il n’est plus temps de laisser les bras croisés, il faut agir dans les plus brefs délais. Le meilleur geste à faire, c’est tout de suite appeler une entreprise spécialisant dans le domaine de la plomberie. Mais avant de procéder cet appel, essayer d’abord de couper l’arrivée d’eau si vous pouvez le situer. Aussi, en attendant l’arrivée des professionnels pour vous régler ce souci de fuite eau Puteaux, vous devez sécher l’eau qui vient d’écouler pour l’éviter de se pénétrer dans les murs ou dans le plafond. Ceci, c’est pour éviter l’effondrement de la maison. Toutefois, il faut bien choisir l’entreprise avec qui vous allez confier ce genre de prestation parce que c’est un travail délicat et il est de mise de le confier à une entreprise vraiment professionnelle et expérimentée dans ce domaine. Ne faites plus la fuite eau Puteaux de votre problème majeure, nous sommes là pour vous la réparer au plus vite.

Changer un robinet

Retour aux conseils

AccueilBricolagePlomberieCuisine - Salle de bain

Qui a dit que remplacer un vieux robinet par un nouveau robinet, mélangeur ou mitigeur, était difficile ? C’est au contraire une opération très simple, et qui peut vous faire réaliser d’importantes économies d’eau. Changer un robinet vous permettra, par exemple, de donner à votre salle de bains un style différent et peut mettre fin aux fuites d’eau de votre ancienne robinetterie !

Vous avez envie de vous lancer et de changer votre robinet vous-même ? Notre expert HomeServe vous accompagne étape par étape et vous donne tous ses bons conseils pour bien changer un robinet.

Le changement d’un robinet en 10 étapes :

1 - Coupez l’arrivée d’eau

Avant de commencer le changement de votre robinet et de dévisser quoi que ce soit, coupez l’arrivée générale de l’eau. Toutes les opérations de plomberie doivent toujours s’effectuer après avoir fermé le circuit d’eau de votre maison. Une fois l’arrivée générale de l’eau fermée,  ouvrez le robinet d’eau chaude et d’eau froide afin de purger les circuits.

2 - Débranchez les tuyaux d’arrivée d’eau

Le circuit d’eau de votre logement a été purgé : vous allez pouvoir commencer à changer votre robinet.

Notre conseil : équipez-vous d’un seau et d’une serpillère. Il peut rester de l’eau dans le circuit.
Munissez-vous de deux clés à molette, afin de ne pas abîmer votre tuyauterie, et débranchez les d

eux tuyaux d’arrivée d’eau, eau chaude et eau froide. Veillez bien, lorsque vous achèterez vos nouveaux flexibles, à les choisir avec les joints intégrés. Pensez bien à enlever les vieux joints  de vos anciens tuyaux : ils sont souvent collés sur les arrivées d’eau.

3 - Desserrez la tige de la bonde

A l’aide d’un tournevis cruciforme, vous allez dévisser, sous le lavabo, la tige de la bonde. Votre robinet neuf est livré avec une nouvelle tige pour la bonde de votre lavabo : vous pourrez jeter l’ancienne en même temps que votre vieux robinet.

4 - Dévissez les contre-écrous et enlevez l’ancien robinet

Avec une clé à tube, dévisser les deux contre-écrous qui maintiennent le robinet fixé au lavabo : cette opération effectuée, vous pouvez maintenant enlever le vieux robinet.

Il est temps de regarder ce qui est livré avec votre nouveau robinet avant de l’installer. L’ensemble du nouveau robinet comprend :

  • Le mitigeur ou mélangeur

  • Les flexibles d’alimentation avec les joints intégrés : ils comportent un repère rouge pour l’eau chaude et un repère bleu pour l’eau froide

  • La nouvelle bonde, pour remplacer l’ancienne que vous avez préalablement dévissée

  • Un ensemble de fixations composé de deux contre-écrous, une plaque stabilisatrice, et deux joints en caoutchouc.

5 - Vissez les flexibles d’arrivée d’eau

Sur certains robinets, l’ensemble mitigeur / flexible est déjà connecté. Lorsque ce n’est pas le cas, vous allez devoir visser le flexible d’eau chaude, marqué d’un repère rouge sur l’emplacement gauche du robinet : il se serre manuellement jusqu’à blocage. Puis, vous pourrez visser également le flexible d’eau froide à droite.

Sur les arrivées d’eau, l’arrivée d’eau chaude est généralement située à gauche, et l’arrivée d’eau froide à droite, quand on se tient en face de l’installation.

6 - Placez le joint et visser les tiges filetées

Une fois les flexibles d’eau chaude et d’eau froide fixés sur votre mitigeur, placez le joint fourni sous votre nouveau robinet. Cette opération effectuée, fixez les tiges filetées de fixation sous le robinet.

7 - Mettez en place le nouveau robinet sur le lavabo

Maintenant que vous avez monté l’ensemble mitigeur / flexible de votre nouveau robinet, vous allez désormais pouvoir le mettre en place sur le lavabo.

8 - Mettez en place le joint et la plaque stabilisatrice sous le lavabo

Sous le lavabo, mettez en place le joint, ainsi que la plaque stabilisatrice, livrés avec votre nouveau robinet. Serrez les deux écrous sur les tiges filetées du nouveau robinet, puis, vérifiez que la symétrie soit bonne par rapport au mur. Une fois cette vérification effectuée, bloquez avec une clé à tubes.

9 - Revissez les raccords

Vous pouvez maintenant revisser les deux raccords d’eau. N’oubliez pas de vérifier si vos nouveaux flexibles sont équipés de joints : si les flexibles n’en sont pas équipés, insérez les joints dans chaque raccord.

Puis, comme lors du démontage, munissez-vous pour serrer les flexibles d’arrivée d’eau de deux clés à molette, afin de ne pas tordre votre tuyauterie.

10 - Réglez la tige de la bonde

Une dernière chose avant d’ouvrir l’eau : réinstallez et réglez la tige de la bonde de votre nouveau robinet. Il ne vous reste plus qu’à ouvrir l’arrivée générale d’eau.

Vous voyez, ce n’était pas très compliqué de changer un robinet en suivant les bons tuyaux de notre expert HomeServe. Et, si vous n’êtes pas à l’aise pour changer votre robinet vous-même, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel !Source  les bons tuyaux HomeServe !

Assainissement : tout ce que vous devez savoir

Retour aux conseils

AccueilBricolagePlomberieAssainissementPublié le 1 Juin 2014

Savez-vous à quoi sert l’assainissement des eaux usées ?

En retraitant l’eau issue des habitations ou des industries, l’assainissement des eaux usées représente un enjeu écologique et de santé publique majeur en préservant les milieux naturels et la santé des personnes. D’ailleurs, la réglementation française a depuis peu été revue et renforcée, en relevant son niveau d’exigence.

Que vous soyez raccordé au réseau d’assainissement collectif, ou que vous disposiez d’une fosse septique, toutes les eaux utilisées dans votre logement sont ainsi, chaque jour, retraitées, avant d’être restituées au milieu naturel.

Vous voulez savoir comment fonctionne une station d’épuration ou une fosse septique ? Nous vous expliquons en détail tout ce qu’il faut savoir sur l’assainissement des eaux usées.

L’assainissement collectif des eaux usées : les stations d’épuration

Savez-vous qu’en France, la plupart des communes sont raccordées à une station d’assainissement des eaux usées ? 

L’assainissement des eaux usées dans une station d’épuration se fait en 4 étapes :

Le traitement préliminaire des eaux usées

Les gros éléments, comme les cailloux, les matières organiques, etc.… sont dans un premier temps éliminés en faisant passer l’eau à travers une grille.  Puis, l’eau est «dessablée» : on fait reposer l’eau afin que le sable, plus lourd, tombe au fond d’un bac.

Le traitement primaire des eaux usées

On laisse les eaux usées reposer plusieurs heures dans un réservoir de sédimentation. Dans ce réservoir, les graisses remontent à la surface et les solides en suspension se déposent sur le sol. Ce dépôt au sol est retraité séparément.

Le traitement secondaire des eaux usées

C’est le moment de traiter les matières organiques. C’est un processus biologique dans lequel on utilise des micro-organismes.

Ces micro-organismes absorbent et décomposent les matières organiques. Elles sont en général recyclées en engrais pour l’agriculture. C’est aussi à cette étape qu’on traite l’eau pour en éliminer les nitrates et les phosphates par un ensemble de procédés physico-chimiques. 

Traitement tertiaire des eaux usées

Ce traitement, qui n’est pas appliqué de manière systématique, sert à éliminer les germes pathogènes qui peuvent être contenus dans l’eau.  On peut éliminer les germes pathogènes de plusieurs manières : traitement aux UV, à l’ozone, au chlore, par filtration sur sable, etc.

En cas de présence de métaux dans l’eau, c’est également à ce stade qu’ils sont éliminés.

L’assainissement individuel des eaux usées : les fosses septiques

Votre logement ne peut être raccordé au réseau d’assainissement collectif ? Il est donc certainement équipé d’une fosse septique.

Lorsque votre logement est équipé d’une fosse septique, les eaux usées sont assainies en 3 étapes :

Le bac à graisse

Installé sur l’évacuation extérieure, le bac à graisse collecte les graisses ménagères découlant des eaux usées de la cuisine, de la salle de bain et des lave-mains.

Caractéristiques :

  • Le bac à graisse se trouve en amont de la fosse septique et fait partie du réseau autonome d’assainissement, et est obligatoire lorsque la maison est équipée d’une fosse septique et fortement conseillé pour les fosses toutes eaux.

  • Il doit toujours être visitable.

  • Il peut être connecté sur tous types de conduites (PVC, fonte, ciment ou fibrociment).

  • Le diamètre de la canalisation n’excède pas 80mm dans 90 % des cas.

Schéma de fonctionnement :

  1. L’eau arrive par la conduite (gauche du schéma).

  2. Les graisses plus légères que l’eau se séparent naturellement et se postent en partie haute du niveau de l’eau.

  3. La partie droite permet d’évacuer l’eau.

Entretien :
•    Un entretien du bac à graisse est préconisé tous les 3 ans.

Le prétraitement des eaux usées

Dans le premier compartiment d’une fosse septique, les eaux usées subissent une sédimentation et une fermentation, par l’action de bactéries anaérobies.

Les particules les plus lourdes se déposent au fond de ce compartiment, et un conduit de ventilation permet l’évacuation des gaz.

Attention, une vidange régulière de votre fosse septique est nécessaire afin d’en éliminer les matières solides.

Le traitement en champ d’épandage des eaux usées

Des drains distribuent ensuite les eaux usées prétraitées, qui s’infiltrent ensuite dans le sol au travers d’une épaisse couche de sable qui joue un rôle de filtre, grâce à l’action des bactéries qu’elle contient.

Vous voyez, ce n’est pas compliqué de tout savoir sur le fonctionnement d’une station d’assainissement des eaux usées ou sur le fonctionnement d’une fosse septique grâce à HomeServe.  Et, si vous avez besoin de plus de renseignements sur l’assainissement des eaux usées de votre logement, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel !Source  les bons tuyaux HomeServe !

Changer une chasse d’eau

Retour aux conseils

AccueilBricolagePlomberieCuisine - Salle de bain

Vous n’y pensez pas nécessairement, mais la chasse d’eau de vos toilettes est un des postes les plus consommateurs d’eau dans votre logement. Savez-vous qu’aujourd'hui, la plupart des chasses d'eau sont conçues pour vous permettre de réaliser des économies d'eau ?

Par ailleurs, si votre chasse d’eau est ancienne, il y a de fortes chances que le calcaire ait commencé à en détériorer le mécanisme, augmentant le risque de fuite sur votre chasse d’eau.

Vous ne savez pas comment changer une chasse d’eau ? Notre expert HomeServe vous guide étape par étape en vous donnant tous ses bons tuyaux pour bien changer votre chasse d’eau.

Le changement d’une chasse d’eau en 11 étapes

Commencez par vous munir des bons outils :

  • Une clé à molette

  • Une pince multiprise

  • Une clé plate

  • Un tournevis plat

  • Une clé de serrage de la cloche à vidange. Si vous avez perdu celle-ci, utilisez celle livrée avec le nouveau kit de chasse d’eau que vous venez d’acheter.

1 - Fermez le robinet d'arrivée d'eau et videz la chasse d'eau

Avant de démonter quoi que ce soit, commencez par fermer le robinet d’arrivée d’eau qui se trouve en haut et à l’extérieur du réservoir de votre chasse d’eau. Une fois cette opération effectuée, tirez la chasse pour vider le réservoir.

2 - Enlevez le couvercle du réservoir

Dévissez le bouton poussoir de votre chasse d’eau, puis retirez celui-ci : vous pouvez maintenant enlever très facilement le couvercle du réservoir.

3 - Dévissez le robinet d'arrivée d'eau et retirez le robinet flotteur

Munis de votre clé plate et votre clé à molette, vous allez dévisser le raccord du robinet de l’arrivée d’eau. Faites très attention à bien utiliser deux clés pour dévisser le raccord afin de ne pas tordre votre tuyauterie.

Ensuite, dévissez l’écrou qui maintient le robinet flotteur à la paroi du réservoir : vous pouvez maintenant retirer le robinet flotteur de votre chasse d’eau.

4 - Dévissez les écrous papillon, soulevez et videz le réservoir

Vous allez maintenant prendre votre pince multiprise et dévisser, sous les toilettes, derrière la cuvette, de chaque côté, les deux écrous papillon qui maintiennent le réservoir de votre chasse d’eau solidaire de la cuvette : vous pouvez désormais soulever le réservoir.

Attention : il peut rester un peu d’eau au fond du réservoir que vous venez d’enlever : videz cette eau dans les toilettes.

5 - Dévissez et retirez l'ancienne cloche du réservoir

Avec une petite clé plate et un tournevis plat, vous allez dévisser les tiges filetées sous le réservoir.

Puis, avec la clé de la cloche de vidange, desserrez le gros écrou en plastique qui maintient la cloche dans le réservoir : une fois cette opération effectuée, vous pouvez la retirer.

6 - Nettoyez le réservoir si besoin

Si l’intérieur de votre réservoir contient un peu de tartre ou des résidus, effectuez un petit nettoyage avec une éponge afin de les éliminer.

7 - Placez la nouvelle cloche et la serrer

Prenez votre nouveau système de chasse d’eau.

Vous allez placer le nouveau joint sous la cloche, et celle-ci dans son orifice. Puis, glissez le contre-écrou en plastique et bloquez le tout avec la clé de serrage.

Vous pouvez maintenant réinstaller les tiges filetées de fixation neuves livrées avec votre nouveau système de chasse d’eau. Puis, placez sous le réservoir le nouveau joint extérieur.

8 - Positionnez la chasse d'eau

Positionnez la chasse d’eau neuve sur la cuvette et resserrez les écrous papillons.

Attention : il est important d’effectuer un serrage symétrique, afin que la tension soit bien équilibrée, et que le réservoir soit parfaitement à niveau. Soyez donc particulièrement vigilants.

9 - Installez le nouveau robinet sans oublier le joint

Maintenant, vous allez pouvoir installer le nouveau robinet : utilisez la pince multiprise et la clé à molette pour bien serrer l’ensemble.

Veillez à bien utiliser deux pinces pour serrer, afin d’éviter de tordre votre tuyauterie. Raccordez ensuite le robinet d’eau sans oublier d’insérer le joint.

10 - Replacez le couvercle et le bouton poussoir

Posez le couvercle sur votre réservoir et insérez le bouton poussoir sur le couvercle. Vissez le bouton poussoir afin de le fixer : il se visse au mécanisme de la cloche de votre nouveau système de chasse d’eau.    

11 - Ouvrez l'eau et faites un essai. Resserrez si nécessaire.

Ouvrez l’eau et faites un essai : suivant les modèles, le poussoir ou la tirette de la cloche, ainsi que le flotteur du robinet mériteront certainement un petit réglage pour fonctionner correctement.

Suivez les instructions de la notice fournie avec votre nouveau mécanisme de chasse d’eau qui vous expliqueront comment effectuer ces réglages.!Source  les bons tuyaux HomeServe !

C'est terminé !

Supprimer les mauvaises odeurs de canalisations

Retour aux conseils

AccueilBricolagePlomberieCanalisationsPublié le 30 Mai 2014

Vos canalisations dégagent de mauvaises odeurs ?  

C’est souvent un bouchon qui se forme dans votre tuyauterie qui est responsable de canalisations malodorantes.

Des odeurs qui remontent en provenance de vos appareils sanitaires (évier, lavabo, baignoire, douche, etc...) ? C’est votre siphon qui en est certainement responsable : vous allez devoir le démonter.

Vous voulez savoir comment démonter un siphon pour combattre les odeurs désagréables dans vos canalisations ? Nous vous guidons étape par étape en vous donnant tous nos bons tuyaux  avec deux astuces 100% écologiques indispensables pour supprimer les remontées d’odeurs de vos canalisations.

A quoi sert un siphon ?

Le siphon est une pièce indispensable de vos canalisations présente dans vos installations sanitaires. Situé sous votre évier, votre lavabo, ou votre douche, le siphon doit être constamment rempli d'une petite quantité d'eau qui sert de barrière aux remontées d'odeurs dans vos canalisations.

Le siphon permet également des récupérer les déchets (petits aliments, cheveux, saletés...) qui s'infiltrent dans les canalisations et d’éviter ainsi d’avoir des canalisations bouchées.

Un bouchon au niveau d’un siphon dans votre logement peut cependant vite arriver. Pour l'éviter une seule solution : il faut nettoyer votre siphon très régulièrement.

Comment nettoyer un siphon ?

Si votre siphon n'est pas vidé et nettoyé régulièrement, les déchets s'y accumulent et peuvent provoquer des remontées d'odeurs désagréables ou même des bouchons qui empêchent l’écoulement de l’eau dans les canalisations.

Pour entretenir votre siphon :

  • Placez une bassine en dessous avant de le dévisser.

  • Maintenez d’une main la partie haute de votre canalisation pour ne pas abîmer votre tuyauterie.

  • Faites attention lors du démontage de votre siphon à ne pas abimer les joints d'étanchéité sous risque d'avoir une fuite d'eau.

  • Videz et nettoyez votre siphon. Un conseil : n’hésitez pas à mettre des gants car le contenu de votre siphon risque de ne pas être très ragoutant !

  • Une fois votre siphon démonté, vidé et nettoyé, vérifiez qu'il n'y ait pas de fuite en laissant couler un mince filet d'eau 1 à 2 minutes.

N’hésitez pas à regarder notre vidéo qui vous explique tous nos bons tuyaux pour déboucher un évier ou un  lavabo !

Les 2 astuces de HomeServe pour lutter contre les mauvaises odeurs dans vos canalisations

Le vinaigre blanc

Utilisez du vinaigre blanc afin de désodoriser vos canalisations. Non seulement le vinaigre blanc a un effet détartrant et dégraissant, mais il est également très efficace contre les microbes et les mauvaises odeurs.

Une fois par semaine :

  • Versez dans votre évier un demi-verre de vinaigre blanc.

  • Laissez agir quelques minutes.

  • Faites couler l'eau (évier, douche) 2 à 3 minutes.

Le marc de café

Saviez-vous que les qualités abrasives du marc de café ont aussi pour effet de détruire les impuretés et d'éliminer les mauvaises odeurs ?

Faites par contre attention à ne pas verser dans vos canalisations du marc de café plus d’une fois par  semaine, car le marc peut s'y accumuler et créer un bouchon.

Les mauvaises odeurs dans vos canalisations persistent ? Faites appel à un professionnel : il faudra peut-être entreprendre un curage de votre  réseau d'évacuation.Source  les bons tuyaux HomeServe !

SIRET 819 383 712 000 18